Les saveurs catalanes

Samedi 18 avril, de 10h à 12h30, atelier « Saveurs catalanes » avec Pierre Torrés et la cave Le Pressoir pour les accords mets et vins.
En fin d’atelier chacun emportera un filet mignon de porc au lard et au citron.

Inscrivez-vous à l’atelier du 14 mars par téléphone (06 09 44 23 68) ou par mail.


Le menu Saveurs Catalanes – 35 €

2 Amuse-Bouches
(Coca, Anchois & Carn de Perol)

Légumes de Printemps aux Effluves de Botifarra

Poisson du Jour en Bullinada

Filet Mignon de Porc au Lard et au Citron
Petits Violets

Blanc Manger
Fraises poêlées

Les vins sélectionnés avec le Pressoir (Céret)


Le jour même Pierre Torrés présentera également son livre « Le Dictionnaire Gourmand des Saveurs Catalanes » :
– à 14h30 à la médiathèque Ludovic Massé lors d’une conférence sur les saveurs catalanes suivi d’une séance de signature.
– à 18h à la Cave Le Pressoir – Caviste Conseil pour une signature autour d’une dégustation de vins.

 

livre-pierre-torres

Les saveurs catalanes sont-elles menacées ?

Le patrimoine des saveurs catalanes est particulièrement riche et diversifié avec de nombreuses productions de terroir et une gastronomie qui a toujours revendiqué son identité et son originalité. Malheureusement certains de ces produits sont parfois menacés.
Menacés tout d’abord par la mode des produits d’ailleurs. Les exemples passés ne manquent pas. Jusque dans les années 1970 peu de restaurants proposaient des mets catalans et préféraient afficher des plats copiés des grands restaurants parisiens avec une carte des vins où rares étaient ceux du Roussillon.

L’autre danger qui menace le patrimoine des saveurs catalanes est plus insidieux. Les demandes en reconnaissance par des labels officiels ont souvent été tardives voire timides. C’est le cas de l’Abricot Rouge du Roussillon par exemple, à peine promu en A.O.P. depuis cette année alors que la qualité de cette production est unanimement reconnue depuis plusieurs dizaines d’années et c’est aussi le cas du vin « rancio » dont on a obtenu depuis peu la reconnaissance en I.G.P. (Indication Géographique Protégée) alors que c’est un vin traditionnel, local et d’une grande typicité.

Parmi les nombreux atouts relatifs au patrimoine des saveurs catalanes on se doit de citer bien sûr la richesse et la diversité des produits rencontrés, ainsi que leur naturalité. Il faut également souligner l’éclosion, depuis déjà plusieurs années, de nombreux marchés fermiers et la présence de beaucoup d’exploitations à taille humaine qui ont fait le choix des circuits courts. Il reste cependant encore beaucoup à faire pour faire vivre ces saveurs catalanes et les faire connaître et apprécier en dehors du Roussillon. On ne peut que regretter l’absence d’un véritable marché à Perpignan comme c’est le cas dans bien d’autres grandes villes. Il faudrait également envisager des campagnes de promotion en dehors du département pour donner à ces saveurs catalanes une reconnaissance nationale. Sans oublier que ce qui maintiendra le plus tout ce patrimoine de saveurs c’est la volonté des Catalans de consommer avec « fierté » les produits locaux.